Everything starts with a book ♥

large (2).jpg

Hello :3

Moi c’est Manon, j’ai 17 ans, et je suis passionnée de lecture et d’écriture!

C’est donc pour partager ma passion avec vous que j’ai créé ce blog. Vous y trouverez des chroniques, l’évolution de ma PAL et de ma lecture du moment, et quelques fois des tags 😉

J’espère que vous apprécierez!

Bonne visite xx

✄—————————————————————————

Lecture en cours:

Le-club-des-mauvais-jours.jpg

 

Chaîne booktube – Everything starts with a book

Bonjour tout le monde !

 

Depuis quelques temps, j’avais un projet qui me trottait dans la tête, mais je n’osais pas trop me lancer. Donc j’ai attendu un peu, j’ai réfléchi, et puis un de ces jours, j’ai pris mon courage à deux mains, et je me suis lancée : j’ai créé une chaîne youtube, du même nom que le blog, Everything starts with a book.

J’ai pour le moment posté deux vidéos, une présentant la chaîne, et un update lecture.

N’hésitez pas à aller voir et à me dire ce que vous en pensez 🙂

 

 

Complètement cramé ! – Gilles Legardinier

9782266252706.jpg

 

 

 

386 pages

Editions : Fleuve noir

Note : 16/20

 

 

 

 

 

Résumé

Arrivé à un âge où presque tous ceux qu’il aimait sont loin ou disparus, Andrew Blake n’a même plus le cœur à orchestrer ses blagues légendaires avec son vieux complice, Richard. Sur un coup de tête, il décide de quitter la direction de sa petite entreprise anglaise pour se faire engager comme majordome en France, pays où il avait rencontré sa femme. Là-bas, personne ne sait qui il est vraiment, et cela lui va très bien.

Mais en débarquant au domaine de Beauvillier, rien ne se passe comme prévu… Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps; Odile, la cuisinière et son caractère aussi explosif que ses petits secrets; Manon, jeune femme de ménage perdue; Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, et même l’impressionnant Méphisto, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui croyait sa vie derrière lui va être obligé de tout recommencer…

 

avis

Cela faisait un petit moment que je voulais lire un roman de Gilles Legardinier et je ne savais pas trop par lequel commencer, et puis dernièrement je suis aller à la bibliothèque et j’ai pris le temps de regarder un petit peu tout ça.

J’ai donc commencé avec ce roman qui me tentais bien. Dans ce roman, Andrew, qui semble avoir perdu goût à la vie, plaque sa vie en Angleterre pour aller s’installer quelques temps au manoir de Beauvillier, en France, où il deviendra le majordome de la propriétaire, madame de Beauvillier, qui semble être atteint du même mal que lui.

C’est grâce à cela qu’il va faire de nouvelles rencontre, auxquelles il va vite s’attacher, et réapprendre peu à peu à vivre.

J’ai beaucoup aimé ce roman, dans la mesure où il est très feel good. Au début, les choses s’annoncent compliquées pour Andrew, cependant, l’ambiance de ce roman s’avère plutôt être une sorte d’ode à la vie, qui reprend son cours et ses droits après les épreuves difficiles qui nous est parfois donné de surmonter. Et justement je trouve que ce livre peut nous permettre de relativiser par rapport à plusieurs choses.

De plus, ce livre est très léger, relaxant et pleins d’humour. J’ai ri plusieurs fois au cours de ma lecture. La plume de l’auteur est simple et addictive. On peut facilement s’attacher aux personnages, qui ont chacun leur caractère bien spécifique. De plus, j’ai trouvé qu’on pouvait facilement s’identifier à eux.

En conclusion, j’ai beaucoup aimé ce roman de Gilles Legardinier que j’ai lu d’une traite, et qui me donne envie de découvrir les autres oeuvres de cet auteur. Ce n’est pas un coup de coeur mais tout de même une très bonne lecture. Je vous le recommande.

Gardiens des cités perdues T1 – Shannon Messenger

Gardiens-des-cités-perdues-01

 

 

510 pages

Edition : Lumen

Note : 17/20 

 

 

 

 

Résumé

Vous rêver de visiter l’Atlantide ou la mythique cité de Shangri-la ? Suivez le guide !

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde.

Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?

 

avis

J’ai tout simplement adoré cette lecture. Ce n’est pas tout à fait un coup de cœur, mais on n’en est quand même pas loin.

Des les premières lignes, nous nous retrouvons plongés dans un monde de fantasy tout simplement merveilleux. J’ai vu les paysages magnifiques de ce romans défiler sous mes yeux, qui m’ont tout simplement fait rêver. J’aurais voulu me plonger à l’intérieur du roman et devenir un de ses personnages, afin de vivre réellement les choses et de voir ce monde extraordinaire de mes propres yeux.  De plus, la plume de l’auteure est très addictive, et on ne voit vraiment pas les 500 pages défiler.

Au cours de cette lecture on suit donc Sophie, qui après avoir découvert qu’elle n’est pas humaine, voit sa vie complètement chamboulée et se voit obliger de quitter tout ce qu’elle connaissait pour ce nouveau monde complètement différent.

Ensuite, je me suis pas mal attachée aux personnages, qui selon moi sont tous intéressant à leur manière.

J’ai adoré le personnage de Sophie, qui est pour moi une jeune fille très courageuse et déterminée, qui me laisse assez admirative car elle se retrouve parfois dans des situations très difficiles et je pense que tout le monde n’aurait pas eu son audace.

J’ai beaucoup aimé ses amis aussi, Fitz et Dex, on voit qu’ils sont très attachés à elle et ont noués une très belle amitié avec elle. Bon ils m’ont un peu énervé avec leur rivalité mais bon je leur pardonne. J’aime bien aussi Biana, la soeur de Fitz même si elle m’a beaucoup énervé au début à se comporter de manière hautaine avec Sophie.

Alden, Della ainsi que Grady et Edaline sont vraiment des personnes formidables également, très attachés et protecteurs envers Sophie, et pleins de bonté.

En revanche, je n’ai vraiment pas aimé Stina et Bronte qui passaient leur temps à s’en prendre à Sophie sans raison.

Pour finir je dirais que j’ai vraiment adoré cette lecture, ce premier tome m’a complètement passionné et j’ai juste vraiment hâte de lire la suite. Je vous le recommande !

#EnjoyMarie – Marie Lopez

-Enjoymarie.jpg

 

242 pages

Edition : Pocket (avec 2 chapitres supplémentaires)

Note : 14/20

 

 

 

Résumé

 

« J’ai eu envie de raconter une histoire, de partager quelque chose de différent avec vous. Moins de vidéos, plus de mots, moins d’EnjoyPhoenix, plus de Marie.

Kaléidoscope d’instants, Polaroids de ma vie au collège, puis au lycée… Rassurez-vous, ce n’est pas une autobiographie. À mon âge, vous rigolez ! Simplement un regard, des remarques spontanées sur des sujets parfois mis à l’écart par les médias, ce genre de sujets pas vraiment accrocheurs : être bien  dans sa peau avec… un appareil dentaire, des cheveux gras, de l’acné sévère, le harcèlement scolaire, la famille décomposée… Et le reste : le Net, les réseaux sociaux, tout y est, le meilleur comme le pire.

Avec un peu de recul, et j’espère un peu d’humour, je témoigne ici de la réalité, quelquefois complexe, du jeune âge car, comme chacun le sait, les ados sont une énigme pour les adultes.»

 

avis

Alors au tout début je me suis procuré ce livre en me disant que ça pourrait être intéressant de découvrir cette youtubeuse d’une autre manière, et puis j’ai été agréablement surprise par sa plume, qui est très fluide. Les choses sont dites simplement mais joliment.

De plus, ce roman aborde de nombreux sujets souvent négligés mais pourtant importants. Ce roman nous invite à réfléchir, sur nous-même, notre perception des choses et de nous-même, sur nos actes… Sans pour autant prendre la tête. Tout cela est abordé avec légèreté et humour, et nous permet de relativiser.

Cependant s’il y a des points positifs, il y en a également des négatifs. Selon les sujets, j’ai trouvé certaines choses un peu clichées, ou en tout cas quelques petites choses qui m’ont énervées. De plus, je trouve que tous les sujets sont très importants, et pourtant pas assez exploités. En effet, chaque chapitre traite un sujet en particulier, et fait en général 3 ou 4 pages. J’aurais aimé qu’ils soient plus travaillés, plus approfondis.

Pour conclure, je dirais que c’était une lecture très agréable, légère, positive malgré des sujets parfois difficiles, qui nous fait passer un très bon moment. Elle est selon moi parfaite pour l’été.

L’épreuve T2 : La Terre Brûlée – James Dashner

102094303

 

378 pages

Edition : Pocket Jeunesse

Note : 13/20

 

 

 

 

 

Résumé

Après être sortis du labyrinthe, Thomas et les autres survivants du Bloc sont loin d’être au bout de leurs peines. En effet, le répit qui leur est accordé n’est que de courte durée, et voilà que Teresa disparaît, tandis qu’un autre garçon, Aris, survivant du groupe B, se retrouve en leur compagnie.

C’est ensemble qu’ils seront, après quelques jours passés à connaître la faim, confrontés à une nouvelle épreuve : traverser la terre brûlée.

Pourtant, cette mission est loin d’être simple, car victimes de la Braise, qui leur a été inoculée, c’est sous un soleil dangereux qu’ils devront accomplir cette traversée pour atteindre un refuge, sur une terre où règnent en maîtres d’autres personnes atteintes de la Braise, les Fondus. Cette mission est d’autant plus dangereuse que si certains se sont vus gratifiés d’un surnom tel que « Le Chef  » pour Minho, « La Colle » pour Newt ou « Le Partenaire » pour Aris, Teresa est devenue « La Traîtresse » et Thomas, « A tuer par le groupe B« .

Que signifient ces étranges surnoms ? Qu’est-ce que ce fameux groupe B ? Quels sont donc les projets du WICKED ? Ils seront révélés bien assez tôt, mais pour l’heure, c’est une course contre la montre qui s’engage, en vue d’obtenir un remède à la Braise, et surtout, de gagner sa liberté.

 

avis

 

Alors j’avais beaucoup aimé le premier tome, mais là pour le coup, j’ai été déçue. Je ne sais pas trop pourquoi d’ailleurs. L’écriture est belle et fluide, il y a des rebondissements, de l’action, mais je ne sais pas. Je n’ai pas réussi à me plonger dans l’histoire comme pour le tome précédent.

En fait au cours de ma lecture j’ai trouvé ce roman lent, tout en voyant bien qu’on retrouvait le côté mystérieux, la détermination des personnages… En fait j’avais tout simplement l’impression que c’était long… De plus j’ai été un peu déçue par Minho qui m’a vraiment énervée par moment, même s’il reste tout de même mon personnage préféré.

En fait je crois que c’est surtout dû à certains passages du roman. Je n’ai pas trop aimé toute la période où Thomas et Brenda se retrouvent seuls, que ce soit dans les souterraisn où dans la ville, et je n’ai pas trop aimé non plus tout l’histoire Aris/Teresa/Thomas. Ce n’était selon moi pas du tout nécessaire et je n’ai vraiment pas compris ce que ça faisait là.

Pour finir je pense que je lirais quand même le dernier tome un peu plus tard, et si vous ne vous l’avez pas encore lu je vous conseille de vous faire votre propre avis car après tout il y a pas mal de monde qui a adoré. 🙂

Library Jumpers T1 : La voleuse de secrets – Brenda Drake

library-jumpers,-tome-1---la-voleuse-de-secrets-777484-264-432

 

 

493 pages

Edition : Lumen

Note : 16/20

 

 

 

 

Résumé

Il lui suffit de tourner la page pour déclencher la fin du monde… 

Fervente lectrice, passionnée d’escrime, Gianna a perdu sa mère à l’âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d’un mystérieux jeune homme. L’inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s’approche à son tour de l’ouvrage, elle se retrouve transportée de l’autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson…

La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèque anciennes mènent en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu’elle est la fille de deux de ces guerriers d’exception – une union interdite – et que sa naissance n’est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d’Arik, l’inconnu aux yeux noirs de l’Athenæum…

 

avis

J’ai mis assez longtemps à me décider à le lire, et au final… C’est vraiment un super roman.

L’histoire est vraiment très prenante. Nous découvrons Gia qui est en apparence une adolescente comme les autres, jusqu’au jour où elle va se retrouver à voyager d’une bibliothèque à l’autre par le biais d’un livre. Elle va alors découvrir tout un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence, ainsi les secrets qui l’accompagnent, y compris ceux qui la concernent directement.

J’ai trouvé Gia assez courageuse, car malgré les situations plus que difficiles auxquelles elle est confrontée, elle ne baisse jamais les bras. N’importe qui d’autre à sa place aurait complètement paniqué en découvrant que l’on n’est pas la personne que l’on pensait être, et que l’on est censé affronter tout un tas de danger afin de lutter pour la survie d’un monde dont on ignorait complètement l’existence jusqu’ici.

J’ai également beaucoup apprécié de découvrir de nouvelles créatures dont on n’entends pas parler dans d’autres livres, et qui cassent les clichés par rapport à certaines, comme par exemple les vampires.

Pour moi ce roman qui mêle le fantastique et la fantasy est juste super. Un très beau cocktail de suspens, péripéties, magie et de romance qui donne un résultat très convaincant. Ce n’est tout de même pas un coup de cœur mais tout de même une très bonne lecture que je recommande. 🙂

Gallagher Academy T1 : Espionne malgré moi – Ally Carter

logo_204991.jpg

 

 

266 pages

Edition : Hachette

Note : 12/20

 

 

 

 

 

Résumé

La Gallagher Academy pour Jeunes Filles Exceptionnelles est une école réservée aux surdouées. Officiellement.

En réalité, on y forme des apprenties espionnes. J’ai appris à parler quatorze langues, à trafiquer les ordinateurs de tous les pays et je suis devenue ceinture noire de karaté, mais il y a une chose à laquelle je ne connais rien : les garçons !

On a beau être de futurs agents secrets, à la Gallagher Academy, on est avant tout des filles !

Cammie le Caméléon

 

avis

Alors pour moi ce roman à été une déception. Quand j’ai lu le résumé, je me suis dit dans un premier lieu que ça avait l’air assez gnangnan, mais comme c’est une amie qui me l’a prêté en me disant qu’il était super, je me suis dit que j’allais faire un effort et qu’après tout, si ça se trouve, ce ne serait pas spécialement centré sur des histoires d’amour trop fleurs bleues ou quoi que ce soit, et qu’en passant au dessus de ça le côté espionnage pouvait être sympa.

En effet, pendant une première partie du roman, j’ai bien aimé le côté espionnage. L’auteure nous mettait bien en scène le quotidien de ces jeunes fille qui sort totalement de l’ordinaire. De plus, ça m’a un peu fait rêver car j’aimerais beaucoup savoir parler couramment plusieurs langues, et quatorze c’est quand même complètement dingue. De plus, j’adore vraiment tout ce qui est espionnage, et c’est vrai que c’était assez bien développé dans cette première partie. De plus la plume de l’auteure est très fluide ce qui nous permet de plonger assez facilement dans l’histoire.

Cependant, dans la seconde partie, l’histoire ne tourne plus qu’autour de Cammie et du garçon qui va rapidement devenir son copain, ce qui m’a assez gênée, d’autant plus que j’ai trouvé leur histoire assez clichée et beaucoup trop fleur bleue. Je n’ai rien contre les histoires d’amour dans un roman, ou même les romans qui tournent en eux-même autour d’une romance. J’adore même, quand mon état d’esprit s’y prête. Mais là vraiment ça m’a énervée plus qu’autre chose. De plus Cammie et ses amies sont vraiment naïves.

De plus il y a certaines idées dans ce roman qui ont pu m’énerver car j’ai trouvé qu’elles reflétaient certains clichés de la société que je déteste.

Pour finir je dirais que j’ai été déçue par ce roman même s’il compte tout de même de bon points et qu’il peut être assez léger à lire. Il continue de m’intriguer un peu donc je ne sais pas encore si je lirais la suite ou pas. Après je pense qu’il vous faudrait le lire pour vous faire votre propre avis.